Les insignes
royaux

(suite)

Osiris

Le Collier Menat, l'Anneau-Shen
&
le Sistre

Nombreux étaient les attributs justifiant la légalité du règne de pharaon. Incarnation d'Horus sur terre à travers sa fonction, il devait ce protéger des forces obscures essayant de sombrer le royaume d'égypte dans le Chaos. Une solution s'attirer la bénédiction et la protection d'un maximum de divinité. Mais aussi de s'entourer de la puissance la plus indestructible "l'éternité".
L'anneau de Shen le sistre et le collier Menat étaient donc également indispensable au bon déroulement de l'accomplissement du règne de sa Majesté.


Le collier Menat

La grande épouse royale de pharaon était selon le mythe, l'incarnation de la déesse Hathor sur terre. Hathor épouse d'Horus donc de Pharaon. Par son intermédiaire, il incarnait la protection de la déesse autour de Pharaon mais aussi de l'Égypte toute entière. De nombreuse scène representait l'épouse de pharaon lui offrant ce collier. Lourd, perlé et orné d'un croissant devant, il comportait un contrepoids derrière.


L'Anneau Shen
(entre les pattes du vautour)


N'ayant ni commencement ni fin, l'anneau Shen représentait le concept d'éternité. Il était associait au disque solaire qui renaissait chaque matin après avoir vaincu la mort pendant la nuit. Mais aussi au serpent qui se mordait la queue formant une boucle sans début, ni fin, symbolisant un perpétuel recommencement. Très souvent de nombreuses divinités étaient représentées tenant ce symbole entre leurs mains.


Le Sistre


Cet instrument cérémoniel, ressemblait par sa forme à L'Ankh. Il était également associait à la déesse Hathor. Le son produit par cet instrument apportait une protection divine par la fertilité et la renaissance.

Le Cartouche, le Scarabée
&
la Plume

En plus d'une protection divine, pharaon devait utiliser des formules et des icônes rituelles afin de sauvegarder ses noms des ténèbres et de l'oubli.

Cartouche de Ramsès II au temple de Karnak
Le cartouche

Pharaon ainsi que toutes les personnes appartenant à la famille royale voyaient leurs noms entourés d'un cartouche. Le cartouche symbolise la protection divine, afin que l'ombre de l'oublie ne cause une deuxième mort au défunt qui serait définitive anéantis (dans ça résurrection possible au coté du soleil).
Ce sont les soldats de Napoléon qui donnèrent son nom au cartouche, le mot étant dérivé de l'Italien cartoccio " un cornet de papier " . Représentant un bout de corde entourant le nom, il symbolisait le fait que le pharaon régnait sur tout ce que le soleil entourait.


Le Scarabée

L'habitude qu'a le scarabée de pondre ses œufs dans une boule d'excréments, qu'il fait ensuite rouler sur le sol et tomber dans un trou, en faisait un symbole évident du dieu solaire. Il représentait le dieu solaire à son lever et, par association, les pharaons.
En pierre, en or, en lapis lazulite, en bois, il était un symbole de renaissance. Associer également au dieu Khépris qui était le soleil naissant le matin, une des nombreuses formes de Râ. De nombreuses inscriptions magiques étaient inscrites au dos du scarabée. Dans certaine momification on remplaçait le cœur par un scarabée

.

Représentation de la déesse Maât
La plume

Symbolisant la justice la rectitude et la droiture, la plume est la représentation de la déesse Maât, sa plume s'appelle "la rectrice" elle permet un vol parfait et représente à la fois la légèreté du cœur juste et la fragilité de l'harmonie. Maât est la face positive, l'harmonie, qui remplace l'iniquité et qui combat chaque jour le chaos. Pharaon incarnation sur terre d'un dieu était donc le détenteur du pouvoir de Maât, responsable de la justice et de l'attitude des hommes et des femmes vivants dans le royaume d'égypte. Cet attribut prouvait donc que pharaon était juste et équitable, tout comme la rectrice il dirigeait le royaume dans le bon sens, dans le bon envole... celui d'Horus fils de la lumière.



Le Roseau & l'abeille,
le Lotus et le Papyrus

La nature était également à la base d'une certaine protection divine, Pharaon en recevait une force magique qui le protégeait et le rendait plus puissant.



Le roseau & l'abeille


Le roseau était le symbole de la haute Égypte, l'abeille la basse égypte. Pharaon en portant ces deux insignes prouver encore une fois qu'il était le détenteur du pouvoir suprême. Ainsi pharaon bénéficiait encore une fois de l 'assurance d'être reconnu comme maître des deux terres et donc protéger par les divinités reconnu comme l'incarnation d'Horus sur terre.


Le Lotus


Le lotus bleu était un des nombreux symboles du dieu solaire. Tout comme le soleil qui se couche le soir et se lève le matin, la fleur de lotus s'épanouit le jour et se referme la nuit. Selon une des nombreuses versions du mythe de la création du monde, le soleil serait issu d'une fleur de lotus géante qui aurait fleuri sur la butte primordiale. Le lotus était devenu un symbole de la renaissance, du renouvellement de la vie ainsi que de la vie éternelle.

Explication de la fabrication du papyrus.
Le Papyrus

Plante aquatique qui pousse dans le delta du Nil, le papyrus symbolise les marais primordiaux lors du mythe de la création du monde. Il servait à décorer les colonnes des temples construits par les pharaons avec des chapiteaux en forme de fleur de papyrus dit " Papyruforme"(comme à Karnak dans la grande salle hypostyle faite par Séthi Ier et Ramsès II). Le papyrus était sacré puisque l'on sen servait également pour écrire, l'écriture était vénérée et considérée comme un cadeau des dieux, plus précisément du Dieu Thot.


Pharaon en possédant tout ces insignes, s'assurait un règne long et bénéfique sous la protection des divinités.

En tant que divinité incarnée sur terre, sa majesté controlait les éléments de la nature, avait le pouvoir de s'entretenir avec les dieux, ainsi que de diriger d'une main de maître tout ce qui vivait et était bâti sur son royaume.

De Narmer au dernier des pharaons, rien n'a changé. Pendant plus de 3000 ans les mêmes insignes, les mêmes croyances, les mêmes espoirs de ne pas sombrer dans le chaos et dans l'oubli de la mort.

Ils ont réalisé leur plus profond désir, qui était de ne pas être oubliés. Ils ont vaincu la mort, car en ce moment ils revivent dans vos cœurs et vos âmes. Tel la lune, ils perdurent dans le ciel étoilé de la nuit et revivent chaque matin à coté de Râ qui depuis l'aube des temps, éclaire cette planète et engendre la vie sans lassitude, éternellement et pour encore bien longtemps...


Scène d'inhumation de pharaon. Les porteurs amenaient le mobilier funéraire dans le tombeau. A droite les pleureuses.

Page précédente
N'hésitez pas à participer au forum !!!

Schémas définissant le Pschent


Webmaster :Pharaon Charmed 1er - 10 Septembre 2004
Agents techniques :
Le Grand Vizir Jean Paul
le Scribe Royal Christopher